Maori / Tribal

Le terme “tattoo” vient d’une expression tahitienne “Ta-atua” qu’aurait rapporté l’explorateur James Cook et son équipage en Europe. Le mot “Ta” signifie “art inscrit dans la peau” et “atua” correspond à “l’esprit”.

Une légende raconte, en Nouvelle-Zélande, la naissance du tatouage maori.

Selon les Maoris, le tatouage serait d’origine divine : les dieux frères Mata Mata Arahu et Tu Ra’i Po tombèrent amoureux d’une jeune femme Hina Ere Ere Manua. Ils eurent l’idée de se tatouer le corps pour la séduire.

Le tatouage aurait alors été transmis aux hommes, et les deux frères sont devenus les dieux du tatouage des Maoris.

Cette légende est intéressante car elle montre le tatouage comme une parure pour la séduction. D’ailleurs, les femmes maoris étaient davantage attirées par les hommes tatoués.

Mais c’est parce qu’il était symbole de puissance, de virilité et de richesse, avant d’être un ornement, que le tatouage maori attirait tant.